Oloneo PhotoEngine : mise à jour de la version beta

17082010

Dans l’article précédent, nous avons présenté unlogoheader.png
nouveau venu dans le domaine du post-traitement
des photos numériques. Oloneo propose un nouveau
logiciel de traitement HDR (High Dynamic Range)
qui présente des caractéristiques originales et intéressantes.

Les développeurs de PhotoEngine ont probablement travaillé pendant les vacances d’été puisqu’une mise à jour de la première version beta a été dévoilée début août.

Parmi les changements apportés à PhotoEngine, ceux qui sont à retenir sont les suivants :

  • Prise en charge de Windows 64bits
  • Prise en charge des fichiers RAW haute résolution (tels que ceux issus des boitiers Canon 5D mk2, Nikon D3X, …)
  • Correction des bugs de la version précédente

Cette seconde version beta (1.0.300.110) est téléchargeable gratuitement et totalement fonctionnelle jusqu’au 1er octobre 2010.

Téléchargement (Windows) [en] :

http://www.oloneo.com/en/lite/update.html?sid=c86fa4d7




Oloneo : que la lumière soit !

14072010

Les développeurs français semblent avoir un attrait logoheader.png
irrésistible pour le traitement HDR
(High Dynamic Range).

Après Photomatix, c’est au tour de Oloneo de proposer sa vision du traitement HDR via la première version beta de son logiciel PhotoEngine.

oloneophotoengine.png

Capable de prendre en charge les fichiers RAW, le grand intérêt de Oloneo PhotoEngine réside dans sa capacité à montrer les résultats des réglages en temps réel.

Lire la suite… »




Simple comme … HDR

17042008

normale.jpgLa latitude d’exposition de nos appareils étant limitée, il est parfois difficile, voire impossible de rendre aussi bien les hautes lumières que les basses lumières de certaines scènes.

Soit les basses lumières sont coupées (sous-exposées) si on a fait l’exposition sur la partie la plus claire de la scène, soit les hautes lumières sont « cramées » (ou surexposées) si on a fait l’exposition sur la partie la plus sombre.

C’est là que la technique HDR (High Dynamic Range – Image à grande dynamique) rentre en jeu… l’astuce consistant à « découper » la gamme des lumières en plusieurs parties puis à les rassembler.

La méthode classique pour obtenir ce résultat est de faire deux photos de la même scène avec deux expositions différentes (ou plus), puis de les fusionner en une même image.

Cette méthode impose généralement l’utilisation d’un pied pour garantir la superposition des photos réalisées.

De plus, elle est nécessairement précédée par l’intention de faire, ce qui n’est pas toujours le cas.

Il existe pourtant une autre possibilité…

Lire la suite… »







sakura974 |
mariagepriscillaetolivier |
sierra1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | venissime
| Ma passions : la photgraphie
| elendian & auscar