Lightroom : exporter vers un cadre photo numérique

3 06 2009

Lightroom posséde des capacités étendues de traitement des photos images.jpeg
(manipulations non destructives, retouches locales, organisation des photos, …) qui font le bonheur de nombreux photographes, qu’ils soient professionnels ou amateurs.

Qui peut le plus, peut le moins…

Nous allons voir dans la suite que Lightroom peut parfaitement remplir des tâches plus « domestiques » comme, par exemple, préparer et optimiser en lot des photos destinées à être affichées dans un cadre photo numérique.

À titre d’exemple, nous allons choisir un cadre photo, placé en mode paysage (horizontalement), dont la résolution est de 640 pixels par 480 pixels et nous allons chercher à optimiser le « workflow » et la qualité des photos en tenant compte des facteurs suivants :

  • Il est préférable de préalablement redimensionner les photos (en pixels) selon la résolution du cadre afin, d’une part d’économiser la place mémoire disponible dans le cadre numérique (ou sur la carte mémoire), et d’autre part, ne pas laisser le logiciel du cadre faire lui-même le redimensionnement, ce qui pourrait nuire à la qualité du résultat.
    Sur ce dernier point, il est en effet connu que le redimensionnement d’une photo induit systématiquement une diminution de ses qualités d’origine, en particulier sur la netteté.
  • Un cadre photo, selon la mémoire intégrée ou la carte mémoire utilisée peut potentiellement recevoir une grande quantité de photos. Il est donc important de pouvoir bénéficier de capacité de traitement par lot.
  • Les photos peuvent être aussi bien orientées verticalement qu’horizontalement, alors que le cadre photo numérique, lui, restera dans la même position. Il faut là aussi pouvoir bénéficier d’un traitement automatique de l’un ou l’autre cas d’orientation.

Ceci étant posé, nous allons utiliser la fonction « Exporter… » présente dans Lightroom et plus particulièrement créer un « Paramètre prédéfini » d’exportation capable de répondre au cahier des charges précédemment établi.

Voici à quoi pourrait ressembler un tel paramètre d’exportation :

capture01.png
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Voici en détail les réglages utilisés :

1 – Section « Emplacement d’exportation »

  • Dans le cadre 1 de cette section, nous avons choisi Dossier spécifique, puis indiqué au dessous, en cliquant sur le bouton Sélectionner…, que le dossier qui recevra les photos à placer dans le cadre photo numérique sera placé sur le Bureau.
  • Dans le cadre 2, nous avons indiqué le nom de ce dossier, à savoir Photos cadre numérique.

À ce stade, il aurait tout aussi bien été possible de choisir de cataloguer ces photos dans Lightroom et même de les ajouter sous forme de pile, aux photos d’origine. Pour cela, dans le cadre 1, il faut choisir Dossier de la photo d’origine, décocher la case Placer dans un sous-dossier et cocher les cases Ajouter à ce catalogue et Empiler avec l’original.

2 – Section « Dénomination de fichier »

  • Ici, notre intention est de repérer les photos optimisées en plaçant un repère dans le nom du fichier lui-même. Pour ce faire, dans le cadre 1 de cette section, nous avons choisi Modifier… et nous avons rajouter le suffixe « _cpn » (pour Cadre Photo Numérique) après {Nom de fichier»}.
    Un exemple est affiché dans le cadre 2 : _MG_1199_cpn.jpg
    Ainsi, le nom des fichiers des photos optimisées comportera le suffixe _cpn, ce qui permettra un repérage facile des photos ayant été traitées (dans le cas d’une réimportation de celles-ci, comme indiqué ci-dessus).

3 – Section « Paramètres de fichier »

  • Le format sera le jpeg (seule possibilité disponible sur l’immense majorité des cadres photo numériques)
  • Dans le cadre 1 de cette section, nous avons indiqué « sRVB » qui est ce qui conviendra le mieux dans la grande majorité des cas.
    À noter que certains cadres photo numériques très haut de gamme sont livrés avec leur propre profil. Dans ce cas, il suffit de l’installer sur le PC et de choisir Autres dans le menu déroulant du cadre 1, puis de choisir le profil correspondant (en n’oubliant pas de cocher la case Inclure les profils d’affichage.
  • Puisque l’on sait que le redimensionnement engendre une perte de qualité, nous avons fait le choix de ne pas lui superposer une perte de qualité par compression en indiquant une valeur de 100 dans le cadre 2. Cela ce fait, bien évidemment, au détriment d’un fichier de faible poids. Mais, en 640×480, celui-ci reste raisonnable, même avec une compression nulle (c’est à dire, une qualité de 100%).

4 – Section « Dimensionnement de l’image »

  • Dans le cadre 1 de cette section, nous avons coché la case Redimensionner et choisi le réglage Largeur et hauteur accompagné par les valeurs W: 640 et H: 480 pixels, dans le cadre 3.
    En procédant ainsi, nous nous assurons que les images verticales (mode portrait) ne dépasseront pas 480 pixels en hauteur et les images horizontales (mode paysage) ne dépasseront pas 640 pixels en largeur (rappel : notre cadre numérique sera posé en orientation paysage).
  • Dans le cadre 2 de cette section, nous avons coché Ne pas agrandir. Ceci est valable si l’on ne souhaite pas agrandir les photos dont la taille (en pixels) serait inférieure aux dimensions cible (480×640).
  • Enfin, nous avons indiqué la présence du cadre 4 afin de préciser qu’il ne sert à rien de modifier la valeur par défaut (90).

5 – Section « Netteté de sortie »

  • Dans le cadre 1 de cette section, nous avons coché la case Netteté pour : et choisi le réglage Ecran (puisqu’il s’agit bien de cela).
  • Dans le cadre 2, nous n’avons pas hésité à choisir un Gain Elevée (sic), afin de rétablir la perte de netteté due au redimensionnement, d’une part et à la bien  souvent piètre qualité des écrans des cadres photo numérique.

6 – Section « Métadonnées »

  • Comme on peut le voir dans le cadre 1 de cette section, nous avons pris le parti de ne pas incorporer les métadonnées dans le fichier destiné au cadre photo, pour ne pas alourdir le fichier, d’une part, et parce que c’est inutile dans ce cas, d’autre part.

Ouf… c’est fini !

Il ne reste plus qu’a enregistrer tous ces paramètres (clic-droit sur le réglage que nous avons nommé Export cadre numérique, puis Mettre à jour avec les paramètres actuels).

Pour utiliser ces paramètres d’exportation, il suffit de sélectionner, dans le mode Bibliothèque, les photos destinées à être placées dans le cadre photo et de lancer l’exportation.
C’est maintenant Lightroom qui fait le travail et tout se passe de manière automatique !

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




sakura974 |
mariagepriscillaetolivier |
sierra1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | venissime
| Ma passions : la photgraphie
| elendian & auscar