• Accueil
  • > DNG
  • > Digikam offre la conversion des RAW au format DNG

Digikam offre la conversion des RAW au format DNG

29 09 2008

tux.gifdngtm.gif

Les développeurs de Digikam [1] [2] viennent d’annoncer la mise à disposition d’un module de conversion des fichiers RAW vers le format DNG [3] [4] [5].

Bien que cette initiative soit intéressante, elle soulève de sérieuses questions.

En effet, sur le site de Digikam, la principale raison invoquée est, je cite, « l’amélioration de l’interopérabilité avec d’autres programmes de gestion de photos tels que les outils Adobe ».
la seconde raison invoquée, est, je cite encore, « [...] d’améliorer la gestion des biens numériques, tel que discuté par Gerald Kulzer dans cet excellent tutoriel et en particulier dans la partie II« 

Il est bien que la communauté de développeurs de Digikam se penche sur l’interopérabilité avec le monde du logiciel commercial, en offrant ce convertisseur DNG. Mais, contrairement à ce qu’écrit Gerald Kulzer dans la deuxième partie de son tutoriel, je me garderai bien de conseiller de « s’abstenir d’archiver dans le format RAW ».

Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Le format DNG d’Adobe est certes un format documenté, mais son ouverture n’est qu’apparente. En effet, les informations qui aujourd’hui sont présentes sous forme cryptées dans les RAW actuels le seront toujours dans le format DNG. Il a été conçu pour ça par Adobe.
  • La question de la pérennité des fichiers au format RAW propriétaire peut effectivement se poser, le risque étant la disparition des logiciels propriétaires tels que Canon DPP et donc l’impossibilité de lire ces fichiers RAW propriétaires.
    Le risque est réel, mais il n’est pas pour demain matin. Il sera toujours possible d’effectuer cette conversion au format DNG quand le moment sera venu. Précipitation inutile…
  • Tous les logiciels de retouche ou de classement de photos disponibles dans l’environnement Linux ne sont pas capables de lire le format DNG.
    Sur ce dernier point, je préférerai voir l’effort mis sur la compatibilité de ces logiciels avec le format DNG.

Au final, si je devais donner un conseil aux plus anxieux, ça serait d’archiver au format DNG mais aussi d’archiver les RAW d’origine (au détriment de la taille des archives, bien entendu – à noter que le format DNG peut à la fois contenir le fichier DNG lui-même et le fichier RAW d’origine). Mais surtout pas de n’archiver que les DNG !

Jettez un coup d’oeil à ce qu’en dit Volker Gilbert sur QuestionsPhoto.com, à la page 5 de ce poste : http://www.questionsphoto.com/tag/63-dng

Je le cite ici :

« Vous ne savez que faire de vos fichiers RAW « propriétaires » et vous les supprimez après en avoir fait des copies au format RAW « universel ». Grave erreur ! Même si vous avez décidé à renoncer aux logiciels propriétaires (pourtant, Canon DPP et Nikon NX s’améliorent de version en version…) vous risquerez de perdre des données précieuses dont bénéficient uniquement les fichiers RAW et le logiciel d’origine. Les appareils appliquent de plus en plus de corrections à la prise de vue (corrections de la tonalité et des aberrations chromatiques, styles d’images et matrices de couleur, courbes, etc.) et il serait trop dommage de ne pas pouvoir en profiter au besoin ! Misez donc pas tout sur ce format qui est encore loin d‘être “universel” car trop peu de fabricants l’ont adopté.« 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




sakura974 |
mariagepriscillaetolivier |
sierra1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | venissime
| Ma passions : la photgraphie
| elendian & auscar