• Accueil
  • > Linux
  • > Linux pour les photographes – 6ème partie

Linux pour les photographes – 6ème partie

1 06 2008

tux.gifLa 6ème partie de la série « Linux pour les photographes » est disponible.

Elle est consacrée à UFRaw qui consitue une des interfaces graphiques disponibles pour DCRaw.

L’article sur QuestionsPhoto : UFRaw


Actions

Informations



2 réponses à “Linux pour les photographes – 6ème partie”

  1. 2 06 2008
    Didcreole (23:23:28) :

    Volker Gilbert a l’air très intéressé par la photo sous Linux aussi, lequel a converti l’autre ? ;-)
    Bel article, je n’ai pas eu l’occasion (encore) de juger de son ergonomie en l’essayant mais il a l’air assez bien présenté (à part que je ne vois pas bien à quoi sert l’histogramme bizarre en haut à gauche)
    Ce qui est hyper important et manque à certains derawtiseurs (comme Lightzone ou RawTheRapee) par rapport à Camera Raw/Lightroom est un aperçu du résultat en temps réel quand on déplace un curseur, qu’en est-il de UFRaw ?
    Sur le plan de la qualité si on pinaille on remarque que Adobe a encore une longueur d’avance en réussissant à obtenir un résultat moins bruité tout en étant plus piqué. Mais objectivement j’ai l’impression que c’est tout de même très bon (sur les exemples de l’article en tous cas).

  2. 3 06 2008
    FX Belloir PHOTO[numerique] (13:45:37) :

    Volker et moi avons suivi des chemins parallèles en ce qui concerne Linux ! Mais il est vrai que l’augmentation de la présence de Linux y est pour quelque chose…

    Je vois ce dont tu parles à propos de l’ »aperçu en temps réel ». Effectivement, UFRAw est beaucoup plus réactif que LightZone ou RawTherapee.

    Quant à l’histogramme d’UFRaw, c’est vrai qu’il est inhabituel, mais il comporte beaucoup plus d’informations que l’histogramme standard. Quand on sait l’interprèter, il est très utile.
    En fait, il y a deux histogrammes : celui du haut est l’histogramme du RAW (après dématriçage, mais avant balance des blancs), celui du bas, plus conventionnel est l’histogramme du fichier de sortie (après applications des réglages dans UFRaw).
    Je ferai peut-être un article spécifique sur la lecture de l’histogramme d’UFRaw, car c’est un point fondamental.

Laisser un commentaire




sakura974 |
mariagepriscillaetolivier |
sierra1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | venissime
| Ma passions : la photgraphie
| elendian & auscar