Liquid Rescale !

17 04 2008

[ Cet article a été publié initialement sur QuestionsPHOTO le 29 décembre 2007]

Qu’est-ce qui se cache derrière derrière ce nom qui serait digne de figurer parmi les tags qui ornent les cotés de nos voies ferrées ?

Tout simplement un puissant algorithme de calcul destiné à redimensionner intelligemment les images numériques.

Shai Avidan (Mitsubishi Electric Research Labs) et Ariel Shamir (The Interdisciplinary Center & MERL) ont développé une technique de redimensionnement adaptatif fondé sur l’analyse préalable du contenu de l’image.

Cet algorithme vient d’être porté sous forme de greffon (l’équivalent un « plug-in » dans le monde du logiciel libre) utilisable avec The Gimp (version 2.2.13 ou plus) dans ses versions pour Windows, Mac OS X et Linux.

Pour illustrer son fonctionnement, partons de cette image :

imagedepart.jpg

Imaginons que l’on veuille donner de l’espace sur la droite de la jeune fille afin de rendre la grandeur du site sur un format panoramique (il s’agit de la Vallée de la Clarée dans les Hautes-Alpes).

Il existe un moyen simple qui consiste à utiliser une fonction de redimensionnement classique dans le sens de la largeur (pour l’exemple, nous allons passer le nombre de pixels de la largeur de 800 pixels à 1200 pixels).

Le résultat, que l’on pouvait prévoir à l’avance, est le suivant :

imageredimstandard.jpg

Le format est effectivement devenu panoramique mais le corps de la jeune fille est lui aussi devenu panoramique !

C’est là qu’intervient le fameux greffon « Liquid Rescale ». Avec celui-ci, il est parfaitement possible de préserver une partie du contenu de l’image tout en laissant le reste s’adapter aux nouvelle dimensions.

 

Une fois le greffon installé, il suffit de se rendre dans « Calque/Redimensionnement liquide… » pour atteindre une interface (en français !) très simple.

capture1.jpg

Nous indiquons tout d’abord une largeur de 1200 pixels.

Bien que le greffon, dans la majorité des cas, soit capable de reconnaitre seul les éléments de contenu à préserver, nous allons créer un « masque de préservation d’éléments » afin d’être sûr que le personnage ne sera pas redimensionné.

Rien de plus simple : il suffit de cliquer sur « Nouveau » dans la section correspondante pour qu’un nouveau calque appelé « Masque de préservation » soit créé. Il ne reste plus qu’à peindre la partie à préserver.

capture2.jpg

Il ne reste plus qu’à cliquer sur « Valider » pour lancer le calcul de redimensionnement et attendre…

L’ampleur des calculs effectués par l’algorithme est telle qu’une machine possédant un processeur rapide et une quantité de mémoire significative est recommandé.

Mais le jeu en vaut la chandelle, puisqu’au bout de 1mn de calcul (Pentium IV HT 3GHz et 1Go de RAM sur une image de départ de 800×810 pixels) on obtient le résultat suivant :

redimfinale.jpg

Notes

  1. : [en] http://www.faculty.idc.ac.il/arik/imret.pdf
  2. : [en] http://liquidrescale.wikidot.com/en:download-page

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




sakura974 |
mariagepriscillaetolivier |
sierra1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | venissime
| Ma passions : la photgraphie
| elendian & auscar